Pompom Girl / Cheerleader : Quelle différence ?

Dans cet article, je réponds à la question qu’on me pose le plus souvent : « Quelle est la différence entre les Cheerleaders et les Pompom Girls ? ». Ce qu’il faut absolument retenir, c’est que : le Cheerleading c’est de la gymnastique, et le Pompom c’est de la danse. Mais je vous en dis quand même un petit peu plus… 

La différence entre Cheerleader et Pompom Girl ? La réponse !

Wikipédia nous dit : « Une pom-pom girl, une meneuse de claque ou une cheerleader (aux États-Unis), est une jeune sportive munie de pompons aux couleurs d’une équipe sportive, participant à un spectacle de chant, de danse et de figures acrobatiques donné pour encourager cette équipe lors d’événements et de championnats sportifs ». Mais cette définition a besoin d’être actualisée :

L’HISTOIRE DU CHEERLEADING

Littéralement le cheerleading est l’action de guider les applaudissements(en anglais : a Cheer = applaudissement / to Lead = mener, guider). Cette discipline est née à la fin du 19e siècle aux États-Unis à l’université de Princeton, pour animer les évènements sportifs. Au départ, les cheerleaders ne sont ni plus ni moins que des chauffeurs de salle, ou plutôt des chauffeurs de stade. La traduction la plus stricte (mais pas des plus jolies) est donc « meneur / meneuse de claque ».

Et à cette époque, seuls les hommes peuvent en faire partie ! Progressivement, les équipes sont devenues mixtes et les animations se sont transformées en véritables spectacles, avec du chant, de la gymnastique et des acrobaties.

L’appellation « pom pom girl » est née par un abus de langage. C’est seulement en 1965 que le fameux pompon fait son apparition ! D’ailleurs, ces boules colorées tirent leur nom du mot français pompon.
 Les pompons permettent d’attirer l’attention des spectateurs et d’accentuer les mouvements des chorégraphies.

Lire aussi : « Comment choisir ses pompons de Pom Pom Girl »
Disponibles dans une multitude de teintes, au choix : couleurs métallisées ou couleurs mates.

Mais ce nouvel accessoire n’est pas compatible avec tous les standards du cheerleading. En effet, pour les portés ou certaines acrobaties, il faut les poser puis les reprendre une fois la figure exécutée. Voilà comment, en parallèle, une nouvelle discipline plutôt dansée commence à se développer, et ces nouvelles chorégraphies pompom vont alors être majoritairement réalisées par des femmes.

C’est pendant la finale du Superbowl de 1976, que l’image du cheerleading va radicalement changer. Pour faire le buzz, c’est l’équipe des « Cowboys » de Dallas qui présente ce jour là une équipe de cheerleading, pompons à la main, mais exclusivement composée de danseuses au physique de top model et le tout en petites petites petites tenues…

En voyant ces danseuses américaines faire le show munies de pompons, un journaliste français les nomme tout simplement « Pom pom girls » (les filles aux pompons), en référence à leurs accessoires. En France, on découvre alors ce phénomène américain et l’histoire retiendra l’apparition de ces danseuses comme étant la référence. Voilà comment le terme « pompom girl » est devenu l’appellation générique en France, sans même exister aux États-Unis !

LES DIFFÉRENTES DISCIPLINES AUJOURD’HUI

Vous allez donc me dire que les pompom girls sont simplement les cheerleaders françaises ? Et bien NON ! De la même façon que le Hip-Hop a vu naître différentes spécialités comme le Breakdance, le New Style, etc., le cheerleading n’a cessé d’évoluer au fil des années et a donné naissance à différentes disciplines qui ont chacune leurs spécificités. En effet, on distingue aujourd’hui les spécialités de la manière suivante :

LE CHEERLEADING : l’enchaînement de gymnastique caractérisé notamment par les portés (acrobaties, stunt, voltige, ou même des pyramides). Notez qu’on utilise donc le même nom en français.

– LE CHEER’DANCE : chorégraphie sans pompons mais qui est rythmée par des clap et du chant (plus proches des prestations d’origine).

– LE POM’DANCE OU LA DANSE POMPOM : chorégraphie de danse avec des pompons. Encore peu connue en France, cette discipline souffre des clichés souvent véhiculés par les films américains. Rassurez-vous, le Pompom c’est avant tout de l’énergie positive et des chorégraphies modernes !

IMPORTANT : il existe de nombreuses équipes qui pratiquent plusieurs de ces disciplines dans un seul et même show, et vous pouvez donc voir des équipes de cheerleading avec des pompons 😉

Récapitulatif

Je récapitule. Pour ne pas faire d’erreurs en français, évitez les traductions abusives et utilisez les bons termes en fonction des spécialités. Illustration et présentation des différentes disciplines les plus souvent confondues :

POMPOM GIRL / LE POMPOM

Différence Cheerleader Pompom Girl la danse pompomLe Pompom est un style de danse composé de chorégraphies sexy, dynamiques et sportives, qui demandent beaucoup d’énergie et de coordination. La particularité des Pompoms (Pompom Girls et Pimpim Boys) réside dans le fait qu’ils dansent avec des pompons dans les mains. Apprenez à danser les chorégraphies pompom avec Elise Pompom Girl. En savoir plus… 

CHEERLEADER / LE CHEERLEADING

Différence Cheerleader Pompom Girl le CheerleadingLe cheerleading possède également une partie chorégraphiée, qui se caractérise principalement par la présence d’acrobaties, de portés, voire de voltige. Pour cette raison, nous pouvons dire que la discipline se rapproche davantage de la gymnastique que de la danse. Pour des raisons de sécurité évidentes (pour les sauts ou les portés par exemple), les cheerleaders n’ont généralement pas de pompons.

MAJORETTE / LE TWIRLING (BÂTON)

Différence Pompom Girl Cheerleader majoretteLes majorettes sont aussi souvent (bizarrement ?) mises dans le même sac. Elles pratiquent pourtant une discipline à part et complètement différente. Essentiellement fondée sur la marche et sur le lancer de bâton, elle possède ses spécificités. « Majorette : groupe en uniforme qui parade lors des fêtes et des défilés. Twirling bâton : sport d’adresse consistant à manier un bâton sur un fond musical en effectuant des mouvements gymniques » explique Juliiie.

J’espère vous avoir permis d’y voir un peu plus clair !

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle a pour but de donner une courte description des différentes disciplines les plus souvent confondues.

 

1 thought on “Pompom Girl / Cheerleader : Quelle différence ?”

  1. Merci pour ces précisions qui m’auront permis d’enfin connaître toute ces différences entre cheerleader, pom-pom girl, et majorettes!

Laisser un commentaire