Tu penses toujours au bonheur des autres… Mais qui pense au tien ?

Est-ce que tu es du genre à faire passer le bonheur des autres avant le tien ?

Est-ce que tu fais partie de ceux qui passent leur temps à s’occuper des autres ? À les aider ? À leur éviter des peines ou des souffrances, à les ménager, à leur faire plaisir, à penser à leur bien-être ? Est-ce que tu es aux petits soins pour ceux qui t’entourent ?

Et toi dans tout ça ? À force de t’occuper des autres, tu oublies l’essentiel… Prendre soin de toi !

La conséquence de cette attitude, c’est qu’à chaque fois que tu veux faire quelque chose que tu aimes, ou simplement prendre le temps de penser un peu à toi, tu hésites. Tu te demandes ce que les gens vont en penser… Tu évites de dire ou de faire quelque chose, juste parce que tu sais que ça risque de ne pas leur plaire. Ou plutôt, tu crois savoir que ça ne va pas leur plaire. En fin de compte, tu es frustré(e), parfois même ça te ronge, mais tu préfères te dire que c’est mieux comme ça.

Tu veux savoir la vérité ? Si tu continues comme ça, un jour, tu vas te réveiller en te disant que tu as gâché les plus belles années de ta vie.

Considère-toi comme tu considères ton/ta meilleur(e) ami(e)

Imagine-toi : si ta meilleure amie (la personne la plus merveilleuse et la plus attentionnée à tes yeux) se dévalorisait, s’empêchait de faire ce qu’elle aime, d’être heureuse, ou tout simplement de se faire plaisir juste pour toi, qu’est-ce que tu lui dirais ? Sincèrement ?

Et bien, cette personne, c’est toi ! C’est toi qui dois prendre conscience que faire passer les autres avant soi-même est une grave erreur. Ça ne veut pas dire que tu ne vas plus penser aux autres, que tu les aimeras moins ou que tu seras moins là pour eux, mais juste que tu mettras autant d’amour et d’énergie à aussi faire tout ça pour toi.

Si tes proches t’aiment sincèrement, ils ne souhaitent qu’une chose : que tu sois chaque jour plus heureux(se) et épanoui(e).

Apprends à être égoïste

Et pour ça, il faut que tu sois plus égoïste, et pas dans le mauvais sens du terme ! Ça ne signifie pas négliger les autres, mais juste te traiter à ta juste valeur, en t’accordant autant de temps, de respect, de gentillesse et de bienveillance.

Mais attention : ce n’est pas facile. Quand tu es prêt(e) à tout faire pour les gens que tu aimes mais que tu ne t’occupes pas assez de toi, de ton bonheur, ou de ta santé, souvent, c’est parce qu’on ne t’a pas appris comment faire.

Ce n’est pas de ta faute, depuis notre plus tendre enfance, on nous apprend à donner mais pas à recevoir. On nous apprend qu’il faut s’occuper des autres, alors qu’on ne sait même pas encore s’occuper de nous-mêmes.

Tu n’y peux rien si tu n’as pas eu accès à un environnement te permettant de t’exprimer librement, sans crainte, sans attente, juste pour que tu puisses apprendre à écouter tes besoins, tes envies et mieux comprendre ce qui pourrait te rendre heureux.

Mais il est encore temps de changer ça.

Reprends ton bonheur en main

Ce que je te propose aujourd’hui, c’est de penser plus à toi. D’apprendre à te poser les bonnes questions et de te concentrer sur ton bonheur.

Pour ça, j’ai mis en place un groupe Facebook privé, uniquement réservé à ceux qui ont envie que, pour une fois, on s’occupe un peu plus d’eux.

Une communauté dans laquelle on peut parler de ce qu’on aime. Sans se demander si les autres vont approuver nos choix. Un safe space où on peut penser un peu plus à soi, et toujours se sentir écouté(e), rassuré(e) et encouragé(e) !

Si ça t’intéresse, tu peux t’inscrire ici : je m’inscris et je pense à moi (pour une fois)

Après ça, il te suffira de venir nous parler de toi et d’enfin apprendre à penser plus à toi. Parce que c’est en s’aimant soi, autant qu’on aime les autres, qu’on peut vraiment s’épanouir.

#bepoms #bepositive #beyourself

Laisser un commentaire