Archives du blog

Top 9 des techniques pour se (re)mettre à la danse

Top 9 des techniques pour se (re)mettre à la danse

Il n’est pas toujours facile de reprendre les cours de danse ou tout simplement de s’y mettre après une période d’inactivité. Mais ce n’est pas une fatalité ! Je vais essayer de vous aider avec ces 9 techniques pour prendre de bonnes habitudes et se (re)mettre plus facilement à la danse.

1. Faire le bon choix

Il est évidemment essentiel de sélectionner le bon cours de danse. C’est précisément le sujet que j’ai abordé dans la vidéo “Comment bien choisir son cours de danse ?”. Si vous ne savez pas pourquoi vous y allez, ou que vous n’êtes pas dans un cours où vous vous sentez bien, ce n’est même pas la peine. Donc posez-vous les bonnes questions, essayez plein de danses, plein de cours et trouvez celui qui vous correspond le mieux.

2. Se motiver

Maintenant que vous avez le cours de danse qui vous correspond parfaitement, il est très important que vous gardiez cette motivation tout au long de l’année. Pour y arriver, prenez une feuille et écrivez les raisons qui vous ont fait choisir ce cours, ou cette danse en particulier. Quels bénéfices vous apporte-t-il ? Comment vous sentez-vous à la fin de ce cours ? Et n’oubliez pas de le mettre bien en vue : sur votre bureau, sur la porte de votre frigo, ou pourquoi pas en fond d’écran !

3. Avoir un objectif

Il peut y avoir énormément d’objectifs différents. Vous pouvez viser de faire le spectacle de fin d’année, en général il y en a un et c’est très motivant. Mais vous pouvez aussi vous créer de petites étapes, comme par exemple danser seul(e) la chorégraphie à la fin du mois, ou faire un mini-show devant vos trois meilleur(e)s ami(e)s à la fin du trimestre. Tout ça va vous aider à ne rien lâcher et vous donnera une raison supplémentaire de vous bouger à chaque cours.

4. Se sentir bien

Il est essentiel de ne pas négliger ce point ! Pour prendre du plaisir, il faut avant tout être à l’aise. Vous pouvez vous acheter une tenue que vous adorez et dans laquelle vous vous sentez bien. Ainsi, rien que l’idée de la porter contribuera à vous motiver ! Si vous ne savez pas quoi choisir, vous pouvez aller voir ma vidéo sur les 3 exemples de tenues de danse, qui sont très faciles à refaire.

5. Se sentir bien (bis)

Et oui, encore ! Personnellement, je me maquille souvent pour aller à mes cours de danse. Vous allez me dire : à quoi ça sert de se maquiller alors qu’on va danser, transpirer, etc. ? Tout simplement à éviter de se dire, en croisant son regard dans le miroir : “Oh cette gueule que t’as ! T’as l’air hyper fatiguée…” et de se déconcentrer pour rien. Parce qu’en général, ce n’est pas vrai, c’est juste un mauvais sentiment qu’on peut avoir à ce moment-là. Si vous ne vous maquillez pas, tant mieux, ne vous forcez surtout pas à vous maquiller. Mais si vous faites partie de celles qui ont du mal à se regarder dans le miroir, peut-être que cette petite astuce va vous permettre de rester focalisée sur votre plaisir. Pour quelques conseils pour vous préparer, regardez ma vidéo GRWM sur la méthode que j’utilise pour me préparer.

6. Garder son sac toujours prêt

En effet, il ne faut surtout pas avoir à refaire à chaque fois votre sac de danse. L’objectif est de réduire les obstacles qui vous freinent sur le chemin de votre cours. Donc une bonne fois pour toutes, vous faites votre sac, avec tout ce qu’il te faut. Et comme ça, le jour du cours, il n’y a plus de question à se poser au moment de partir ! Si vous avez peur d’oublier quelque chose, je vous conseille d’aller voir ma vidéo “Ce qu’il y a dans mon sac de danse”, où je déballe toutes mes affaires.

7. Arrêter les excuses

Peut-être plus crucial encore que les autres points ! Finis les “j’avais un truc de prévu, finalement j’ai pas pu venir…” Si vous voulez vous mettre à la danse, il faut le faire bien. Et pour y arriver, le mieux, c’est d’ouvrir son agenda, de créer un événement sur le créneau du cours de danse, et de le mettre en récurrent. Vous le planifiez automatiquement pour qu’il se répète chaque semaine, pour éviter d’avoir à le programmer à chaque fois et surtout pour ne pas l’oublier. Ainsi, vous ne pouvez rien programmer d’autre sur ce créneau. La petite astuce supplémentaire, c’est de le mettre aussi dans son agenda professionnel, sans forcément écrire ce que c’est précisément (juste un événement intitulé « privé » en récurrent). Ça vous évitera d’avoir des rendez-vous organisés par d’autres personnes par-dessus, mais aussi d’anticiper des périodes plus chargées pour vous organiser. Le mot d’ordre est donc l’organisation pour pouvoir profiter un maximum de son cours sur place !

8. Combattre sa flemme

Si vous faites partie des gens qui réussissent à se trouver des excuses, même quand le rendez-vous est scrupuleusement noté dans leur agenda, il faut passer au niveau supérieur : “hacker” sa motivation. Il y a alors une technique très simple : sélectionner quelqu’un dans le même cours que vous et passer un pacte avec cette personne. A savoir : vous paraphez un contrat qui vous engage réciproquement à verser 50€ à l’autre si vous manquez un cours. Impossible de nier, elle verra bien si vous n’êtes pas là, et pourra donc vous réclamer l’argent. Une sanction qui devrait suffisamment vous motiver à une parfaite assiduité !

9. Se récompenser

C’est l’inverse du dernier point ! Si vous ne ratez aucune séance pendant tout un mois, offrez-vous quelque chose : un cadeau, un resto, un bébé chien… ce que vous préférez ! L’idée est de se faire plaisir et d’associer encore plus ces bonnes habitudes à quelque chose de positif !


Vous avez désormais tout ce qu’il vous faut pour vous mettre plus facilement à la danse, et vous pouvez bien sûr utiliser ces 9 hacks pour tester la danse Pompom avec moi. Vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes les informations sur mes cours et mes stages en cliquant ici !

Et abonnez-vous gratuitement à ma chaîne Youtube en cliquant ici ! Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom !

 

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms !

POM’Kiss

Identité visuelle : pourquoi je danse avec des pompons de toutes les couleurs ?

Pourquoi je danse avec des pompons de toutes les couleurs ?

Dans cet article, on va parler de l’importance d’avoir une identité visuelle pour les équipes Pompoms. Et répondre à une question qu’on me pose souvent : pourquoi je danse toujours avec des pompons de toutes les couleurs ?

Une identité visuelle, c’est quoi ?

Wikipedia nous dit que : “L’identité visuelle exprime grâce à un style graphique : les valeurs, l’activité et les ambitions d’une entreprise (ou d’une équipe, en ce qui nous concerne), et se traduit par des signes, des couleurs, des formes et des textes.”

En d’autres termes, pour une équipe Pompom, l’identité visuelle, c’est ce qui vous permet à la fois d’être reconnus, mais aussi d’être différents des autres.

Il faut donc prendre en compte plusieurs éléments :

  • Votre équipement : votre tenue, vos chaussures et vos accessoires (comme les noeuds dans les cheveux ou les chaussettes).
  • Vos pompons : ils sont évidemment un emblème essentiel de votre équipe. Mais comment bien les sélectionner ? Pas d’inquiétude, je vous donne les clés pour bien choisir vos pompons dans cet article !
  • Et enfin, un élément facultatif mais que je vous recommande : un nom et un logo d’équipe.

Autant de choses que vous pouvez créer et personnaliser pour avoir une équipe unique ! Pour ça, il faut savoir ce que représente votre équipe.

Quelle est votre identité visuelle ?

Il existe en gros deux cas de figure.

1) Vous êtes rattachés à une équipe sportive, une entreprise ou une école, ou un pays. Dans ce cas, ça va être plutôt simple, puisque vous allez utiliser les couleurs de cette entité !

2) Vous êtes une équipe indépendante. L’idée, c’est de choisir ce que vous voulez mettre en avant. Par exemple :

  • Quels sont vos objectifs ?
  • Quelles sont vos valeurs ?
  • Quelle est votre spécialité ?

En ce qui me concerne, j’ai une identité principale, dans laquelle je vais représenter ma mission et les valeurs que je défends. Mais j’utilise d’autres identités lorsque je suis en prestation pour une marque ou pour un événement.

Mon identité : le pompom pour tous

Comme vous le savez déjà si vous me suivez, lorsque je danse en tant qu’Elise Pompom Girl, ce que je veux défendre, c’est le pompom pour tous.

Les couleurs de l’arc-en-ciel représentent l’harmonie et la diversité, et c’est vraiment quelque chose qui me tient à coeur. Le message que je souhaite ainsi faire passer, c’est qu’on fait tous partie de la même team, mais avec nos différences, en utilisant des pompons qui sont identiques mais de couleurs différentes.

 

Ça peut être différent quand je danse pour un événement : quand j’avais soutenu les Bleus, avec mes pompoms, lors du lancement de l’Euro 2016 (TF1), on avait utilisé les couleurs de la France.

C’est aussi le cas quand je suis en prestation. Par exemple, dans le film “Qui c’est les plus forts ?”, pour lequel j’étais danseuse et chorégraphe, mes danseuses et moi devions incarner l’équipe des PINKS. Toute l’identité visuelle découlait donc de leur histoire. Le petit détail amusant, c’est que dans le film, les PINKS sont en fait l’équipe de Pompoms de l’AS Saint-Étienne, “les Verts”. Mais on n’a pas pu danser en vert, parce que vert sur la pelouse verte, ça ne rendait pas à l’écran.

N’oubliez donc pas, l’identité visuelle doit prendre aussi en considération : dans quel cadre vous allez danser, sur quel support, sur quel sol, dans quelles conditions…

 

Et vous, mes POMS, c’est quoi votre identité ?

 

Abonnez-vous gratuitement à ma chaîne Youtube en cliquant ici ! Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom !

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms !

 

POM’Kiss

 

REUSSIR SON SPECTACLE DE DANSE ! (5 erreurs à éviter)

Top 5 des erreurs à éviter lors d’un spectacle de danse

Le spectacle de fin d’année est un moment toujours très attendu, et on espère toujours y faire bonne figure. Il faut évidemment bien connaître ses chorés et les travailler à fond pendant les répétitions, mais il y a aussi quelques fondamentaux à respecter à chaque fois. Voici donc 5 erreurs à éviter durant un spectacle de danse.

1. Fuir le regard du public

C’est sûrement l’erreur la plus fréquente : on a souvent tendance à regarder par terre, en l’air, ou encore à chercher le regard des autres danseurs pendant la chorégraphie. Mais si vous êtes sur scène, c’est pour danser pour votre public : pour vos amis, pour votre famille et pour les gens qui ont payé pour voir ce spectacle. Si regarder quelqu’un droit dans les yeux peut vous perturber en dansant, alors trouvez un point neutre, entre deux sièges ou vers la lumière, mais dirigé vers les spectateurs.

2. Réfléchir à votre liste de courses

Vous n’avez pas travaillé pendant toutes ces heures de répétitions pour finalement penser que vous devez acheter du pain, une fois sur scène. Restez concentré(e) sur votre chorégraphie, vos pas et rien d’autre ! Vous en tirerez au moins deux bénéfices :

  1. Vous ferez un meilleur spectacle parce que les gens dans la salle vont sentir que vous êtes à 100% présent(e) sur scène et que vous ne pensez qu’à ça.
  2. Vous concentrer totalement vous permettra d’éviter de vous tromper de bras, de jambes ou de placement pendant votre choré.

3. Ne pas tout donner

Vous avez bossé pendant des heures, vous connaissez les pas sur le bout des orteils, vous êtes enfin sur scène… Ce n’est plus le moment de marquer la chorégraphie ou de s’économiser ! Faites les mouvements à fond, tendez-moi ces bras, donnez tout ! Il faut absolument que quand vous sortez de scène, vous soyez fier/fière de vous et que vous n’ayez pas le regret de ne pas avoir dansé complètement.

4. Se pincer les lèvres

C’est certainement ce qu’on m’a le plus reproché dans ma vie de danseuse : avoir tout le temps les lèvres pincées. Ça peut vous sembler être un détail, et ça l’est, mais quand vous dansez en vous pinçant les lèvres, le public a l’impression que vous ne connaissez pas votre chorégraphie et qu’il vous faut faire un travail de concentration démesurément intense pour vous en souvenir.

5. Faire la gueule

La pire erreur de toutes. Si ça vous semble évident, je vous garantis que ce n’est pas le cas de tous ! Et oui, vous avez choisi de faire de la danse par envie, par plaisir, par passion… Montrez-le ! C’est le moment de sourire, de s’éclater, de kiffer ! Il n’y a rien de plus désagréable que de regarder des gens danser en faisant la gueule. Personnellement, je préfère infiniment quelqu’un qui va effectuer sa choré avec quelques petites erreurs (faut pas non plus qu’il se viande tous les deux pas), mais qui transmet sa passion et se fait plaisir, à quelqu’un qui est techniquement impeccable, mais qui tire une tête de six pieds de long.

 

En gardant en tête ces 5 erreurs à éviter, vous pourrez préparer votre prochain spectacle de danse dans les meilleures conditions !

 

Abonnez-vous gratuitement à ma chaîne Youtube en cliquant ici ! Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom !

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms !

POM’Kiss

BLESSURES DANSE : LES EVITER ET LES SOIGNER (ce qu’il faut faire et ne pas faire)

Cet article aborde un problème auquel on doit tous faire face, danseurs professionnels comme amateurs : les blessures !

Au-delà de la douleur, les blessures peuvent remettre entièrement en cause la pratique de notre discipline, et nous faire souffrir davantage si elles nous empêchent de danser pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois. Trop de danseurs peuvent prendre ça à la légère et le regretter profondément par la suite.

Les bonnes pratiques pour éviter les blessures

Evidemment, l’objectif est surtout de les éviter au maximum. Pour ça, il faut impérativement garder à l’esprit les fondamentaux au moment des entraînements :

  • AVANT : On s’échauffe !
  • PENDANT : On s’hydrate ! (pensez aussi à vous hydrater à d’autres moments…)
  • APRÈS : On s’étire !

Pour vous aider, vous pouvez retrouver mes vidéos d’échauffements, d’étirements et tous mes conseils sur la danse, sur ma chaîne Youtube. Vous pouvez même enregistrer la playlist pour vous en servir à chaque fois que vous allez danser !

Mais prendre soin de son corps, c’est aussi quelque chose à faire au quotidien. Pour réduire les risques de blessures, il y a des choses à limiter, voire à bannir, en fonction de l’importance de la danse dans votre vie.

En ce qui me concerne, mon corps, c’est mon outil de travail, donc je m’interdis totalement certaines activités comme :

  • Le roller, le skate ou le patin à glace
  • Le surf ou le ski
  • Les sports extrêmes
  • Etc.

En réalité, ce n’est pas un gros manque pour moi, puisque ce ne sont pas mes activités préférées, notamment le ski, que je déteste (beaucoup trop froid). Mais surtout, le fait de pouvoir danser compte beaucoup plus pour moi.

Il faut également parfois savoir limiter de petites choses toutes bêtes :

  • Par exemple, même si j’ai TRÈS envie de tester les hoverboards, je m’en passe parce que j’ai beaucoup trop peur de me gaufrer.
  • Ou encore, je tiens toujours la rampe en descendant les escaliers (même si elle me semble couverte de microbes). Et ce d’autant plus que ça m’est déjà arrivé de m’étaler sur un trottoir, sans aucun obstacle, et en baskets ! Je préfère donc rester prudente en toutes circonstances.

Et ne pensez pas que ces conseils sont réservés aux professionnels ! Même en tant qu’amateur, il est très important de faire attention et de redoubler de vigilance, en particulier à proximité de dates importantes. Ça vous permettra d’éviter de voir une blessure gâcher tout un travail effectué pendant des mois, à l’approche d’un évènement qui vous faisait rêver.

Par conséquent, à l’approche d’un spectacle ou d’une compétition, je vous recommande de limiter tout ce qui est dangereux, mais aussi tout ce qui est nouveau !

A savoir :

  • Les nouvelles activités sportives. Par exemple, vous voulez vous mettre à la Pole Dance, bonne idée ! Mais évitez de commencer juste avant un show, au risque de ne plus pouvoir lever les bras à cause des courbatures…

  • Les nouveaux rythmes. Par exemple, vous allez à la salle de sport une fois par semaine. Si vous êtes habitué à cette fréquence depuis des mois, bonne idée ! Si vous décidez de passer à 3 séances par semaine pendant une période de répétitions intensives, vous risquez de fragiliser d’autant plus votre corps…

  • Les nouveaux accessoires. Par exemple, utiliser des chaussures de danse adaptées, bonne idée (c’est même indispensable) ! Mais mettre une paire neuve pour la première fois le jour du spectacle, c’est prendre le risque de torturer vos pieds sur scène, alors que ce n’est pas vraiment le bon moment…

 

Les bons réflexes pour soigner les blessures

Malheureusement, malgré toutes ces précautions, certaines blessures sont inévitables. Dans ce cas, il est crucial d’avoir les bons réflexes :

  • ARRÊTER IMMÉDIATEMENT. Trop de gens continuent à danser en étant blessés (le syndrome du “même pas mal”) et le risque de suraccident est énorme. Les conséquences peuvent être très sérieuses, donc écoutez votre corps et stoppez immédiatement votre effort en cas de douleur intense.

  • CONSULTER UN MÉDECIN. Ça vous paraît évident ? Peut-être, mais si vous saviez le nombre de personnes qui ne le font pas… Et oui, même si certaines blessures s’avèrent finalement sans gravité, il est indispensable de consulter un professionnel de santé pour avoir un diagnostic précis et s’assurer une bonne guérison, quel que soit le type de blessures.

  • PRENDRE LE TEMPS DE RÉCUPÉRER. C’est certain, ça peut être frustrant de manquer des entraînements, mais attention à ne pas reprendre trop tôt, au risque de vous blesser à nouveau ou d’aggraver votre problème. Être arrêté 2 mois de plus parce qu’on a voulu redanser une semaine plus tôt, c’est un peu con…

N’oubliez pas : la santé avant tout ! Prenez soin de vous, écoutez votre corps et n’oubliez pas de faire le plein d’énergie positive !

 

Et pour votre dose d’énergie positive, abonnez-vous gratuitement à ma chaîne Youtube en cliquant ici ! Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom !

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms ! POM’Kiss

Interview dans Ovale Magazine

Récemment j’ai eu le plaisir d’être interviewée par le magazine Ovale qui m’a consacré une page complète !! Merci à l’équipe pour ce bel article ! Je vous laisse découvrir la retranscription de l’interview ci dessous :

Interview : ELISE, Danseuse, Chorégraphe et Professeur de danse Pompom

– Vous êtes la fois Pompom girl, prof, chorégraphe et metteur en scène ? inteview elise-pompom-girl-dans-ovale

Oui effectivement, c’est un intitulé à rallonge mais mon métier c’est tout ça à la fois. Le Pompom sous toutes ses formes finalement !!

– Vous avez été également actrice et coach dans un film de Charlotte de Turckheim en 2014, comment cela s’est passé ?

Charlotte De Turckheim a aimé mon travail et a décidé de me confier la création de la chorégraphie pour son dernier film « Qui c’est les plus forts ? » sorti en Juin 2015. J’ai donc préparé les actrices – Audrey Lamy, Julia Piaton, Barbara Bolotner ainsi qu’Alice Pol – pour leurs scènes de Pompom Girls notamment celle tournée en live dans le mythique stade Geoffroy Guichard pendant la mi-temps d’un match de Ligue 1, devant plus de 33000 spectateurs ! J’ai également eu le plaisir d’apparaître à leurs côtés pour ces scènes dans le rôle de leur co-équipière au sein de l’équipe pompom des PINKS. Une expérience inoubliable !

– Comment vous est venue cette vocation de danseuse ?

Elle a toujours été là je crois, je danse depuis que je marche d’après certaines vidéos de famille. J’ai commencé par la danse classique puis je ne me suis plus arrêtée : modern’jazz, hip hop, salsa, etc. Jusqu’au jour où j’ai découvert la danse pompom en 2008 et ça a été un véritable coup de coeur, c’est là que j’ai véritablement trouvé ma vocation !

– Quelle est votre vision de la pompom girl moderne ?

Ma vision est la même depuis mes débuts, être pompom aujourd’hui ce n’est ni un genre, ni un physique, ni un âge… C’est uniquement un état d’esprit où la danse, l’énergie positive et l’esprit d’équipe ne font qu’un.

– Vous proposez des cours, et même des stages pendant l’année…tout le monde peut venir ?

Oui bien sûr, tout le monde peut devenir pompom ! Depuis l’ouverture de mon tout premier cours, ces valeurs de Pompom pour tous me tiennent particulièrement à coeur. J’appelle ça le Meltin’Pom. Mes cours sont donc accessibles à tous quelque soit le genre, la morphologie, l’âge, ou le niveau de danse.

– Quels sont les sports que vous aimez et quels sportifs admirez-vous ?

Evidemment mon sport préféré ne peut être que la danse. Mais j’admire tous ces grands sportifs qui savent fédérer une équipe et faire également vibrer le public quelque soit la discipline comme Sebastien Chabal, Hugo Lloris ou encore Tony Parker.

– Où pourra t-on vous voir cet été et à la rentrée ?

Mes cours se dérouleront tous les jeudis à 20h30 au Centre des Arts Vivants de Paris à partir du 25 août 2016. Et pour tous les autres évènements, il faut me suivre sur les réseaux sociaux dès maintenant à @elisepompomgirl et vous retrouverez tous les informations sur mon site elisepompomgirl.com !

Et n’oubliez pas de vous abonner gratuitement à ma chaine Youtube en cliquant ici : http://bit.ly/2kh1kg4

Interview : Ovale Magazine

Quoi mettre dans son sac de danse ?

Vous avez choisi votre cours de danse ? Super ! Maintenant il est important de bien préparer son sac de danse pour s’assurer de profiter au maximum de sa séance. Pour vous aider, je vous ai préparer une vidéo qui vous explique comment bien préparer ses affaires de danse en 2 minutes !

Ce que je mets dans mon sac de danse

Vous êtes prêt ? C’est parti, 2 minutes top chrono !!

VIDEO : CE QUE JE METS DANS MON SAC DE DANSE

Références des articles présentés (par ordre d’apparition dans la vidéo) :

  • Sac, Avon Active
  • Top jaune fluo, Domyos
  • Legging fitness, Calzedonia
  • Baskets fitness, Domyos
  • Serviette, Tati
  • Elastique pour cheveux, H&M
  • Gourde, My Bottle
  • Déodorant pocket, Nivea
  • Désinfectant spécial chaussures, Sanytol
  • Trousse, Longchamps
  • Mini gel douche, Yves Rocher
  • Poudre, Yves Rocher
  • Rouge à levres, Sephora
  • Porte-monnaie, New Look

Vous savez maintenant quoi mettre dans votre sac de danse !

J’espère que cet article vous a aidé à ne rien oublier pour préparer votre sac de danse ou votre sac de sport. N’hésitez pas à me dire en commentaires ce que vous aussi vous mettez dans votre sac !

Abonnez vous gratuitement à ma chaine Youtube en cliquant ici : http://bit.ly/2kh1kg4
Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom ! 

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms ! Pom’Kiss

PS : cet article / cette vidéo ne comporte aucun placement de produits rémunéré, ce sont vraiment les produits que j’utilise.

Les Sans Pistons mis en scène par Elise Pompom Girl

L’année 2016 est marquée par un tout nouveau type de projet. La création et la mise en scène du spectacle des Sans Pistons dans son intégralité ! Challenge accepted !

Les « Sans Pistons » font le show !

Marchin Band Sans Pistons Eloyes Elise Pompom Girl Show Spectacle Fanfare OrchestreCe groupe hors norme est composé de plus de 45 musiciens et 8 danseuses ! Cette impressionnante fanfare des « Sans Pistons » tient son nom de sa grande particularité. L’orchestre est exclusivement composé d’instruments sans pistons ! Ils sont connus pour jouer un subtil mélange de musiques traditionnelles, de musiques de film et de musiques actuelles pour un résultat moderne et entrainant. Ce groupe est également un Marching Band « à l’américaine ». C’est-à-dire qu’il propose un véritable show regroupant musique live, déplacements et chorégraphies dans un spectacle de 20 minutes sans interruption.

Pour la création de leur tout nouveau show, ils ont demandé appel à Elise Pompom Girl de les accompagner.
Ci-dessous, l’article paru le 26 avril 2016 dans le journal Vosges Matin à ce sujet :

Article journal Vosges Matin Marchin Band Sans Pistons Eloyes Elise Pompom Girl Show Spectacle Fanfare Orchestre

Après plus de 6 mois de travail intensif, les musiciens et danseuses se sont produits avec leur nouveau show en Aout. C’est dans le cadre du « tatoo des lavandes » de Dignes-Les-Bains, aux côtés des meilleurs Marching bands européens, que la troupe a fait sensation !

L’équipe présente désormais ce spectacle lors de différents évènements partout en France.

Abonnez vous gratuitement à ma chaine Youtube en cliquant ici : http://bit.ly/2kh1kg4
Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom ! 

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms ! Pom’Kiss

Euro 2016 : Elise encourage les Bleus sur TF1

Elise Pompom Girl fait partie des guests qui ont adressé un message d’encouragement à l’équipe de France sur TF1 ! La vidéo a été diffusée pendant le Grand Show d’ouverture de l’Euro 2016 en direct sur le Champ de Mars, avant le concert de David Guetta. Lire la suite

Vidéos : la chaine du Pompom !

Abonnez vous à la chaine du Pompom pour plus de vidéos !

C’est LA chaine du Pompom !! Vous y retrouverez toutes les vidéos indispensables pour devenir pompom : présentation de la danse, des conseils pour bien démarrer, des vlog et interview pour en savoir plus sur Elise, et bien évidemment une sélection de chorégraphies pour découvrir et apprendre le pompom. Bref tout est sur la chaine Youtube Elise Pompom Girl ! Vous aussi faites partie de la communauté des #epoms en vous abonnant 😉

Voici une petite sélection, cliquez sur les vignettes pour afficher les vidéos :

Vidéos différence pom-pom girl cheerleader - pompom vs cheerleading

Quelle différence entre Cheerleader et Pompom Girl ?

Dans cette vidéo Elise répond à la question qu’on lui pose le plus souvent : quelle est la différence entre les Cheerleaders et les Pompom Girls ? Et oui le cheerleading et la danse pompom ne sont pas du tout le même genre de discipline ! Mais alors comment faire la différence ? Réponse dans la vidéo !

Vidéos cours de pompom girl paris

Cours de Pompom Girl / danse Pompom avec ELISE POMPOM GIRL

Savez-vous comment se déroule un cours Pompom ? Historique, type d’élèves, chorégraphies, style… on vous dit tout ! Immersion dans le cours de danse pompom d’Elise Pompom Girl au Centre des Arts Vivants à Paris. Grâce à ce reportage et à l’interview réalisée par Let’s Dance Mag, vous aussi vous serez incollable sur le Pompom.

Vidéos Que mettre dans mon sac de danse ou de sportQue mettre dans son sac de danse ?

De la tenue à la bouteille d’eau en passant par le choix de son sac, cette vidéo vous dit comment bien préparer son sac de danse en 2 minutes ! Pour ne plus rien oublier et avoir absolument tout ce qu’il vous faut pour profiter au maximum de votre cours de danse pompom. Alors c’est bon, vous avez tout ? C’est parti !

Mais aussi pleins d’autres vidéos…

Vidéos télévision Catherine et Liliane le petit journal canal + plus la revue de presse pom pom girls elise pompom girlQui est elise pompom girl interview vidéos radio campus parisCours pom pom girl paris danse elise pompom girl girls vidéos sheryfa lunaVidéos chorégraphie pom pom girl danse pompom elise pompom girl choregraphie pom pom girls bangarang skrillex

 

 

 

 

Vidéos chorégraphie pom pom girl danse pompom elise pompom girl choregraphie pom pom girls all i want for christmas stage noel mariah careyVidéos chorégraphie pom pom girl danse pompom elise pompom girl choregraphie pom pom girls tainted love marilyn monson stage halloweenVidéos chorégraphie pom pom girl danse pompom elise pompom girl choregraphie pom pom girls cosmo soprano cdmge challenge du monde des grandes écoles stage charletyvidéos emission télévision tele choregraphie film qui c'est les plus forts chorégraphie vivement dimanche elise pompom girl pom pom girls

 

 

 

Abonnez vous gratuitement à ma chaine Youtube en cliquant ici : http://bit.ly/2kh1kg4
Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom ! 

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms ! Pom’Kiss

Lets DANCE : du Pompom au Salon de la Danse

La première édition du salon Lets Dance® s’est déroulé les 13 et 14 février 2016 au Carreau du Temple ! Son objectif : promouvoir la pratique de la danse pour le grand public et faciliter la mise en avant de nouveaux talents chez les professionnels, Lets Dance propose de découvrir la danse sous toutes ses formes & d’approfondir sa passion. Des spectacles, défilés, ateliers et cours de danses ont été proposés tout au long du Salon.

Le premier Salon de la Danse Lets Dance à Paris

C’est donc à cette occasion que j’ai eu le plaisir de donner deux cours pompom exceptionnels. Et c’était dingue ! Vous avez été plus d’une centaine à vous initier à la danse Pompom lors du salon !! Vous étiez tout aussi nombreux à venir applaudir notre show donné sur la jolie scène de l’Auditorium du Carreau du Temple !

Pour ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’y participer, le magazine Let’s Dance Mag a réalisé une interview. Dans cette vidéo vous retrouverez la présentation et le déroulement de mes cours Pompom :

Abonnez vous gratuitement à ma chaine Youtube en cliquant ici : http://bit.ly/2kh1kg4
Vous recevrez régulièrement des vidéos pour tout apprendre sur la Danse Pompom ! 

Vous avez cliqué sur « s’abonner » ? Extra ! Vous faites maintenant partie de ma communauté des #epoms ! Pom’Kiss

 

  • Pompom is the new dance
  • Vos informations sont 100% sécurisées et resteront strictement confidentielles.

    Vos informations sont 100% sécurisées et resteront strictement confidentielles.